REVUE DE PRESSE

"Marie-Aline Thomassin et Fabrice Herbaut ont le mot pour nous faire rire. Elle est un peu cynique, plutôt insolente. Il est bienveillant, tendanciellement blasé, un brin « trop bon, trop con ». Ils tiennent bon le rythme de la pièce et s’en délectent. Ça tombe bien, les spectateurs aussi. Alors, c’est quoi le problème ?"

TouteLaCulture.com

"Fabrice Herbaut et Marie-Aline Thomassin se donnent la réplique avec l’aisance de joueurs de ping-pong et la complicité de grands amis pour notre grand plus plaisir. On ne s’ennuie pas, on se délecte de ce nuancier d’arômes et de saveurs tous brillamment interprétés."

Le Monde de Chris

«Les auteurs, amateurs du boulevard et de ses codes, ont attaché à Lisa une gouvernante. Marie-Aline Thomassin y est formidable de drôlerie. »

Pariscope

 

"Lorsque la gouvernante débarque sur les planches du Palais des Glaces, c’est l’euphorie totale chez les spectateurs qui découvrent son accent du sud folklorique. La domestique interprétée fameusement par Marie-Aline Thomassin, la comédienne nous offre un jeu efficace sans faillir une seconde grâce à sa personnalité déroutante.

Worldzine

 

"La palme de l’hilarité revient sans conteste à Marie-Aline Thomassin dans le rôle de la bonne à la langue bien pendue." 

Les billets du spectacle

 

"Commence alors une succession de bourdes ininterrompues, marquées par les interventions comiques de la bonne à l’accent du sud qui porte cette pièce telle une Maité cuisinant un délice. »

Mademoiselle au balcon

Marie-Aline ne manque ni d’abattage ni de profondeur, dans un registre tragi-comique déléctable. Ajoutez à cela une absence de prétention rafraîchissante, et l’on comprendra qu’on n’ ait pas boudé son plaisir.

Eric Dahan - Libération

 

La salle est minuscule, ce qui rend la performance de Marie-Aline Thomassin encore plus remarquable. Le texte très juste (…) va comme un gant à cette « nature ». On rit beaucoup.

Madame Figaro

 

Quelle pêche ! Jeune, drôle, dynamique, Marie-Aline Thomassin entraine son public dans un tourbillon de rires.

Le Figaro magazine

 

Seule en scène, Marie-Aline Thomassin gigote dans tous les sens et multiplie les gags pour notre plus grand fou-rire. Quel punch ! Elle est drôle, un brin émouvante dans le rôle de la brave fille qui a besoin d’amour.

Pariscope

 

On s’attache vite à ce petit bout de femme (Marie-Aline Thomassin) plein d’énergie . Tour à tour rigolo, hystérique, tendre, désespéré, ce personnage est totalement touchant.

Gala

 

Si vous passez par Paris et que vous aimez les one-women shows, courrez voir Marie-Aline Thomassin (…) Elle est pétillante, comme elle l’était déjà aux côtés de Francis Perrin dans Jean III de Guitry

Question de femmes

 

C’est tellement vrai, on s’y retrouve tellement que ça nous parle et même ça nous fait pleurer… de rire. Convainquante, sincère et plaine de vie…

Paris Paname

 

Grâce à son rire éclatant, son jeu radieux et sa belle énergie, les spectateurs se sentent entre copains.

Najett Maatougui - L&A Théâtre